VISION & LE PLAN STRATEGIQUE PERFORM

Lors de de son introduction en Bourse en 2013, Ymagis tirait l’essentiel de ses revenus du modèle VPF (" Virtual Print Fee"), aujourd’hui encore sa première source de cash-flow. Cette activité ayant une durée de vie limitée, le Groupe a été appelé à définir et mettre en œuvre une stratégie de diversification qui a conduit à la création de deux nouvelles "business units" : CinemaNext, dédiée aux produits et services pour les exploitants cinéma, et Eclair, dédiée aux services aux distributeurs et ayants-droit. 

En 2018, le Groupe a redoublé d’efforts afin de consolider les activités de ces business units.

D’un côté, CinemaNext a procédé à une rationalisation de son organisation dont les effets devraient commencer à se faire sentir en 2019 : optimisation des locaux de son siège belge et de plusieurs de ses filiales (France, Allemagne et Royaume-Uni) avec, à la clé, une plus grande efficacité opérationnelle en particulier pour la supply chain, et adoption d’un plan d’économies. Cet effort, qui sera poursuivi tout au long de 2019, vise à établir une entité à la fois forte de ses produits et de ses services, mais également performante et rentable.  En parallèle, CinemaNext a procédé à la refonte de son portfolio à destination des exploitants : développement de solutions logicielles originales, évolution de son offre de salle premium « Sphera » qui suscite un intérêt croissant sur le marché, et enfin offre d’espaces modulaires de réalité virtuelle pour les lobbies des salles de cinéma.

En 2019, CinemaNext est une entité robuste, présente dans vingt-cinq pays en Europe, au Moyen Orient et en Afrique, une entité à l’abri des aléas affectant les marchés nationaux, et capable de mutualiser ses moyens et consacrer ses ressources au développement de nouveaux produits. CinemaNext, qui sert aujourd’hui près du quart des écrans de cinéma de la zone EMEA, apparaît comme un acteur global qui conserve une grande proximité avec ses clients grâce à ses nombreuses implantations locales, qui bénéficient d’une logique de « best practices » mise en place au niveau du Groupe.  Elle est le partenaire naturel tant des exploitants indépendants que des grands groupes internationaux qui peuvent ainsi s’appuyer son expertise technique structurée et cohérente. 

De son côté, Eclair a poursuivi, en 2018, son projet de digitalisation et a continué à rationaliser ses activités. Eclair a ainsi mis sur le marché ses premières plateformes digitales : EclairPlay, EclairTrack, EclairSend et EclairScreener. Un effort particulier a également été fait sur le développement de son offre " multilingue et accessibilité " (sous-titrage, doublage, etc.), activité qui connaît désormais une croissance soutenue et rentable. La rationalisation des activités d’Eclair s’est également traduite par une restructuration lourde de sa filiale Eclair Cinema, spécialisée dans la postproduction et la restauration de films en France, qui a vu ses effectifs réduits des deux-tiers dans le cadre d’une procédure collective initiée en novembre 2018, et dont la période d’observation, qui venait à échéance mi-mai, vient d’être prorogée de six mois. 2019 devrait conduire à de nouvelles évolutions pour Eclair, le Groupe poursuivant sa recherche d’options et accords permettant de définir les solutions de partenariat optimaux pour Eclair et pour le Groupe.

Mais si le Groupe a beaucoup investi afin de rationaliser ses activités historiques, il a également préparé le futur. En 2018, Ymagis a investi des montants significatifs pour identifier de nouvelles activités, sources de synergies avec ses activités existantes. Le fruit de cet effort est aujourd’hui le développement du concept Illucity, dont le premier site a été mis en exploitation avec succès à Paris - La Villette à la fin de l’année. Ce développement s’inscrit dans le contexte de la très forte croissance du marché mondial des " LBE-VR " (Location-Based Entertainement – Virtual Reality), de nature à devenir une source de diversification de revenus pour les exploitants de cinéma, partenaires naturels d’Ymagis. Illucity représente ainsi une solution " clé en main " afin que les clients du Groupe puissent déployer rapidement et efficacement une solution éprouvée de LBE-VR.

Le développement du Groupe passe désormais par l’assainissement de ses finances. Ce chantier est mené sur deux fronts en parallèle : d’une part la renégociation de l’endettement du Groupe, destiné à le rendre plus compatible avec son profil de marges futures et, d’autre part, une meilleure maîtrise de son compte client. Ces deux points devront être réglés durant l’année 2019 pour qu’Ymagis se développe avec succès sur le long terme car les activités du Groupe sont appelées à connaître une forte croissance organique durant les prochaines années du fait d’un marché très porteur.

Jean Mizrahi
Président Directeur Général

 

Le plan stratégique Perform est devenu opérationnel en 2017 et s’articule autour de trois axes :

  1. Rationnaliser notre organisation centrale et transversale
  2. Développer notre programme d’innovation (la R&D représente 1% du chiffre d’affaires annuel du Group)
  3. Lancer et marketer des services à forte valeur ajoutée

Le but est de maintenir à la fois le niveau de chiffre d’affaires de façon organique sans les activités liées au VPF mais aussi le niveau de rentabilité de nos deux pôles d’activités que sont CinemaNext et Eclair. Cinq objectifs ont été établis :

  1. Taux de croissance annuel (CAGR) pour CinemaNext et Eclair supérieur à 10% entre 2016 et 2020
  2. Augmentation de la part de marché de CinemaNext de 20 à 30% d’ici 2020
  3. Transformation digitale des services d’Eclair avec le développement de plateformes de services en ligne
  4. Retour à un EBT (Earnings Before Tax) positif d’Eclair avant la fin 2018
  5. Taux de marge opérationnel supérieur à 5% avant 2020 pour CinemaNext et Eclair