Ymagis renoue avec la croissance au 1er trimestre 2019

13 Mai 2019

Chiffre d’affaires T1 en hausse de 7,2% à 42,2 M€, porté par une forte croissance du pôle CinemaNext compensant la baisse programmée du VPF

Le Groupe Ymagis (FR0011471291, MAGIS, PEA-PME, TECH 40), spécialiste européen des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, présente aujourd’hui son chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre 2019.

Reprise de la croissance au 1er trimestre 2019

Le chiffre d’affaires du Groupe Ymagis a progressé au 1er trimestre 2019 de 7,2% par rapport au 1er trimestre 2018, après 4 trimestres consécutifs de baisse. Grâce au dynamisme des activités de vente d’équipements et à son expansion géographique, CinemaNext progresse de 45%, à €17,0m, compensant ainsi largement le repli programmé du pôle VPF (-20,3% à €10,9m). Le chiffre d’affaires d’Eclair est stable (-1,1% à €13,7m), la chute du chiffre d’affaires d’Eclair Cinéma, actuellement en redressement judiciaire, étant compensée par la forte croissance des activités multilingue et accessibilité. Les nouvelles « autres activités » d’Ymagis amorcent leur montée en puissance avec un chiffre d’affaires de €0,6m, principalement tiré par Illucity. 

Comme prévu, l’activité du pôle VPF poursuit sa décroissance avec un chiffre d’affaires en retrait de 20,3% au 1er trimestre à €10,9m, du fait des recoupements intervenus en 2018, qui ont porté le nombre d’écrans sous contrat VPF au 31 mars 2019 à 4 373 contre 5 407 un an plus tôt.

Les ventes de CinemaNext enregistrent une forte croissance de 45% au 1er trimestre, à €17,0m, portées par la distribution d’équipements et le maintien à un niveau élevé des activités de service (infogérance et maintenance). Bien que cette progression soit principalement liée à l’équipement de nouveaux cinémas, le marché commence à voir naître une demande de remplacement de projecteurs usagés.

En outre, CinemaNext bénéficie d’un marché dynamique dans plusieurs régions comme au Royaume-Uni et dans les pays d’Europe de l’Est mais aussi au Moyen Orient, avec une première opération concrétisée au T1. Enfin, le chiffre d’affaires de CinemaNext intègre à hauteur de €0,7m les activités de la filiale TLS (Technical Lamp Supplies Ltd.) récemment acquise et dont la consolidation a débuté au 1er janvier 2019.

Les activités du pôle Eclair connaissent une évolution contrastée avec d’un côté la chute des activités « creative services » liée au redressement judiciaire de la filiale française Eclair Cinéma, en grande partie compensée par les activités multilingue et accessibilité (+20% à €5,9m) qui bénéficient d’une dynamique de croissance continue, grâce aux synergies mises en œuvre entre les unités de production d’Eclair en Espagne, en France et en Allemagne.

Les nouvelles activités (principalement Illucity) enregistrent €0,6m de chiffre d’affaires sur le trimestre, soit autant que sur la totalité de l’exercice 2018. L’activité VR, marquée par le lancement mi-décembre à Paris du premier parc d’aventures Illucity, est désormais en phase de montée en puissance, avec près de €0,4m de chiffre d’affaires au 1er trimestre. 

Les perspectives de développement restent partiellement assujetties à la renégociation de la dette

Ymagis a initié au 1er trimestre une dynamique porteuse sur ses activités de service avec la confirmation du démarrage d’une nouvelle phase de croissance sur CinemaNext, la bonne tenue des activités multilingue et accessibilité d’Eclair et les premières concrétisations du potentiel des nouvelles activités de réalité virtuelle.

Le besoin de rééquipement des cinémas, qui se sont convertis au numérique entre 2008 et 2013, devrait être un levier puissant de croissance organique dans les années qui viennent pour CinemaNext. Le développement et la commercialisation de nouvelles offres telles que le concept de cinéma premium Sphera ou les espaces de réalité virtuelle adaptés aux besoins des cinémas contribueront également à accroître le chiffre d’affaires.

La renégociation de la dette, pour laquelle l’accord de standstill avec les créanciers a été étendu jusqu’au 31 juillet, devrait permettre à Ymagis de capitaliser sur les efforts accomplis pour tirer parti des leviers de croissance et de rentabilité. Les discussions en cours, si elles aboutissent, devraient permettre au Groupe d’entamer une nouvelle étape de son développement.